Equinoxe - Last Chaos - Guilde LVL 26
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saturnya, qui est contente de son choix !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saturnya
Chevreuil
Chevreuil


Messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Saturnya, qui est contente de son choix !   Mer 6 Avr - 10:37

Nom du Perso Principal : Saturnya d'Allande

Age : 20 ans (80 âge elfique)

Classe : Guérisseuse (Sera Amazone et rien ne la fera changer... non, rien !)

Level : 23

PC : 28200 (+/-)

Fréquence de Jeu : Tous les jours, quasi du matin, après-midi et soir tard et nuit... oufti ! Laughing

Signe Astrologique : Taureau (Chn : chèvre)

Famille : Khamasuttrah d'Allande, ma grande soeur.

Pourquoi je veux rejoindre EQUINOXE (et pourquoi j'ai quitté mon ancienne guilde si c'est le cas) : Car mon ancienne guilde, les FallenAngels ont perdu leurs têtes pensantes et cette si belle guilde est entrain de mourir. Il m'a été demandé si je voulais rejoindre les Equinoxe, et j'ai accepté la chose avec une joie incommensurable, fière et honorée.

J'ai lu la charte et je la respecterais : Et comment, si elle va de paire avec mes convictions, à la base, il me semble normal d'accepter telles conditions de jeu et de respect.

Comment j'ai connu EQUINOXE : Par ma grande soeur, Khamasuttrah d'Allande

Pseudo skype : je n'ai pas skype car il m'est interdit de l'avoir (problème personnel dont je n'ai pas à évoquer le pourquoi du comment, c'est trop privé pour que j'en parle à quiconque... néanmoins, certaines personnes en qui j'ai fort confiance savent déjà pourquoi)

Infos persos (facultatif, exemple: age, sexe, ville) : 43 ans, femme... de Belgique en Wallonie-Picarde... (voilà, ce sera tout et ce sera très bien comme ça... je me comprends)... mais, voici ma présentation, mes origines et mon vécu bien avant ma venue aux Equinoxe... bonne lecture à tous et à toutes ^^

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=[ VOICI MA PRESENTATION, MES ORIGINES, MON HISTOIRE]=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Description physique :
Saturnya est une très jolie femme, telles les elfes abordent cette beauté naturelle.
Elle est blonde, mais vous serez sans doute surpris de la savoir blonde car elle préfère de loin porter une perruque afro-rasta. Vestimentairement parlant... elle n'aime pas trop les couleurs. Elle a un penchant sur le sombre, le noir. Autant ses vêtements le sont, que sa coiffure le soi, que son cheval ne déteigne pas à des couleurs chatoyantes, son esprit n'est pas aussi noir.
Elle n'est pas comme sa grande soeur, une folle de la mode... elle est plus simple.
Néanmoins, elle aime garder une certaine volonté sexyste en montrant, à qui veut, ses lignes, ses formes et ses courbes généreuses. Elle n'est pas indifférente aux regards des gens même si son avenir semble tout tracé, puisqu'elle est fiancée.
Son joli minois semble démontrer plus de combativité, son regard plongé dans le vôtre démontre son choix à l'adversité et au combat. C'est une amazone dans l'âme et le combat ne lui fait pas peur. Ses oreilles pointues, son nez fin et ses lèvres parfaites comblent la beauté de ce visage elfique. Depuis peu, le sang de ses combats se sont injectés dans ses yeux et garde un regard de braise, mais qui reste toutefois assez sensuel.

Description morale :

Saturnya est juste sortie de l'adolescence et, durant son enfance, elle était souvent à grande peine de sa mère, considérée comme un garçon manqué. Mais son corps prenant, années après années, des proportions qui ne laissait pas indifférent les elfes mâles de la cour, elle se découvrit, par les regards de ses amis, une féminité qui vint apporter un plus à son caractère trop masculin. Elle se sentit désirable. "Une nouvelle arme", se disait-elle amusée.
Elle aspire, autant qu'à sa grande soeur, que la paix règne entre les hommes sur le monde. Elle s'affirme au contact de ses amis, ou de son fiancé, mais ne s'étendra pas plus... Elle n'en demeure pas moins tolérante. Connaissant les affinités de sa grande soeur à l'homosexualité, elle en revanche, se confirme dans l'hétéro sexualité.
Sa passion ? Débarrasser le monde des monstres et autres êtres qui n'aspirent qu'à la violence gratuite et sauvage. Son fiancé est aussi un attrait des plus attractifs dans ses passions et ses plaisirs.
Elle aussi aime s'isoler pour méditer mais surtout par amour des paysages et se faire plaisir à observer la nature qui l'entoure et se dire qu'elle sait pourquoi elle se bât.
Elle adore imprimer dans son esprit les plus belles images de sa vie (screenshot) et se rappeler tous ces bons moments. Son enfance a été à l'image de tous les enfants hauts-elfes jusqu'à ce qu'un mensonge l'étreigne durant des années dans le chagrin et l'adversité.

Histoire :

J'était une très jeune adolescente quand j'appris la disparition de Khamasuttrah, ma grande soeur. Je n'étais pas présente quand celle-ci disparut... j'étais avec mes amis et je dormais chez une tante.
Quand je suis rentrée, plusieurs jours après, sur Allande, ma soeur absente, je ne m'étais pas inquiétée, car il lui arrivait d'être absente quelques jours pour divers motifs. visite familiale, cours d'écologie en forêt en groupe restreint, pour des missions avec mon père, etc. Mais quand le temps passa et que je ne la vit pas me revenir, je m'inquiétait et posait la question à mon père qui après avoir repris une respiration profonde, m'avoua que ma grande soeur s'était tuée lors d'un accident de cheval. Je pus apercevoir le regard de foudre que jetait ma mère vers lui, mais l'effondrement de tout face à moi m'empêchait de me poser les bonnes questions au bon moment... je ne m'en posais d'ailleurs pas la moindre... j'étais tellement confiante en mon père.
J'en fus bouleversée et ne compris pas pourquoi on ne me l'avait pas dit de suite, mais il me sorti l'excuse d'être écrasé par le poids du chagrin et ne trouvait pas le bon moment pour me le dire.
Je fus inconsolable durant plusieurs jours où je ne quitta pas ma chambre pour inonder mon oreiller de toutes les larmes de mon corps.
Quand le calme et la sérénité me revinrent... je demandais à mes parents, lors d'un repas... un soir, pour aller me pencher sur la tombe de ma grande soeur, on se montrait évasif en me disant que j'aurais mieux à faire en priant dans mon boudoir afin d'atteindre l'esprit de ma soeur vivant dans l'au-delà. Que me montrer sa tombe n'avait aucune importance vu le fait que sous terre gisait un corps sans vie...

Malgré le fait que je fus davantage rebelle que ma soeur à la base, elle plus calme, plus posée, j'étais très respectueuse des hiérarchie et obéi à mon père en permanence. Je fus aveugle durant des années à ne pas chercher à lui désobéir pour me prouver la véracité de ses propos à l'égard de ma soeur... enfin, de ce qui était ma soeur.
A l'époque de la disparition de Khamasuttrah, mon père créât un nouveau régiment dans son armée. Ce régiment était constitué d'amazones dirigées par des elfes mâles.
Comme mon caractère trempé aux jeux guerriers que j'entretenais depuis toute petite avec mon père, me permis après étude de mes capacités, à me faire incorporer à cette nouvelle unité.
Je réussi alors à me faire une place et devenir officier très tôt... sans doute étais-je douée... je n'avais que faire de le savoir, c'était si naturel pour moi. Les années avaient passées et j'étais devenue une femme davantage affirmée, une guerrière surtout... mon corps répondait maintenant aux regards envieux de jeunes prétendants et n'en était pas indifférente... les flirts se multiplièrent et firent ma joie de trouver ça bon, l'adolescence en fin de cycle.

Mon père, gouverneur de la province de Allande avait de lourdes responsabilités, tant sur le plan de gestion de la province, sur la gestion de l'armée en place et tout ce qui implique les richesses, le commerce, les condamnations, la guerre... et de fait, tout cela avait un prix. Et ce prix, il nous le devait de vivre dans un palais somptueux, entouré de luxe (mais pas excentrique), mais un confort hors-norme, serviteurs, les meilleurs maîtres et professeurs, la meilleure nourriture, des voeux exaucés au possible... bref, notre situation de vie était fort enviable par la bourgeoisie vivant à Allande ainsi que par la bourgeoisie montante, des politiciens et autres notables, qui vivaient dans un luxe plutôt restreint et à des années-lumières du nôtre.
La jalousie montait et le drame arriva où l'on décela un jour, alors que ma mère tombait malade gravement, qu'elle se faisait empoisonné à chacun de ses repas par une servante payée par une vile et malfaisante rivale de ma mère pour s'approprier son mari avec du temps...

Ma mère sombra dans le mal qui la rongeait et nul antidote ne put être assez efficace pour contrer ses souffrances. Dans ces derniers instants, elle m'appela à son chevêt et me raconta la vérité sur ce qui s'était passé avec Khama.
Malheureusement, la faiblesse de ma mère était telle que je passa de longues minutes mon visage presque contre le sien pour percevoir ses derniers mots...
Elle m'avoua que Khamasuttrah était bien vivantes et que l'on savait où elle se trouvait. On savait qu'elle avait pris une proportion dans ces cercles qui firent la fierté de son état, mais dans le secret absolu, en ce qui me concernait.
Elle me raconta très brièvement ce qui s'était passé. Aussi, elle me dit que mon père avait dû faire face à la honte que la fugue de sa soeur avait jeté sur son père. Car les dignitaires proches de mon père dans ses affaires, n'étaient pas avares de termes ironiques ou parfois sarcastiques pour évoquer son manque d'attention dans l'éducation de Khama. Alors, il avait préféré m'inventer cette histoire de décès pour ne pas devoir se sentir éhonté par des éventuels propos de ma part.

Aussi, la volonté de mon père de créer l'unité par laquelle je fis mes classes d'Amazone était la seule possibilité d'honorer sa fille partie, qui avait su montrer du caractère et de la force pour faire sa vie, pour se monter seule dans l'existence. Il s'était dît que finalement, des filles pouvaient, tout autant que des garçons, de répondre au combat avec courage, adversité et ordre !

Ma mère mourru quelques heures plus tard.
Une enquête fut menée... les coupables, furent trouvés.
Toutes les familles des collaborateurs au meurtre de ma mère furent amenées aux frontières avec les terres orks et furent lâchées sans armes, sans vivres, et sans possibilités de retour... certains se jettèrenet sur les lances des gardes elfes pour ne pas être la nourriture d'orks tapis dans les fourrés en attendant que ces gens s'enfoncent plus profondément sur leur terre.
On en revit aucun.
Quand aux coupables, une bourgeoise, son mari, la servante de ma mère et les commerçants qui livrèrent les produits empoisonnés en tout connaissance de cause, furent mis sur un bûcher et brûlés vifs, dans une cour isolée et dans l'anonymat le plus complet.
Une fois que le feu fut bouté aux bûchers, tout le monde les laissèrent brûler et consummer dans une solitude totale.
C'est là que j'appris que l'ignorance de ceux qu'on déteste est sans doute la pire des souffrances. Que leurs yeux et leur ressentis pour se sentir perdu... condamnation morale et physique.
Ils pouvaient hurler, c'était peine perdue.

Le lendemain des funérailles de ma mère, je me présentais à mon père en tenue de combat, armure, casque sous le bras, l'arc en travers de l'épaule, le carquois chargé... il releva un sourcil et s'étonna de mon acoutrement non-adéquat au fait qu'aucune mission n'était prévue pour ce jour-là.
Mon regard se figea dans le sien, lui assis à son bureau entrain de transcrire des chiffres dans un cahier de compte.
Il sut de suite que je connaissais la vraie vérité et que mon accoutrement marquait mon départ pour rejoindre Khamasuttrah à Iris. Il me regarda longuement, sans mot dire, moi de même et une larme coula de ses yeux... je n'en fis rien. Je ne savais que penser de lui... mais j'étais surtout prête à partir et n'attendait même pas à recevoir de lui qu'il accepte ou non que je m'en aille.

Je l'ai encore toisé quelques instants, puis me suis retournée, ai fermé les yeux, les larmes ont coulées toutes seules, mais je n'ai pas fléchis, rien ne put trahir ces larmes s'écoulant. Je gardais la dernière image de mon père. Aucun mot ne fut échangé, aucune forme d'entrave à mon départ ne fut ordonné. Même, on m'apporta des choses que je n'avais pas prévue pour mon voyage, et je pus partir le coeur lourd, mais la promesse de revoir Khama me fit un bien éternellement fou.

Je ne partis pas au galop, car je voulais sortir de la ville, droite et digne, emprunter les chemins vers Iris en profitant de la vie environnante, la nature, la faune, ses couleurs et ses bruits... puis, au détour d'un chemin, j'ai accéléré le mouvement et suis arrivée au bout de quelques jours, sans encombre, à une ville...

Je me laissais plâner dans mon esprit que les yeux de ma soeur se soient posés aussi comme tel sur la magnificence de l'architecture de Juno et c'est avec humilité mais prudence que je suis rentrée dans cette citée grouillant de gens de toutes races, de toutes natures et de cercles différents.
J'ai de suite fait quelques contacts, mais quelques semaines plus tard, j'ai fais la rencontre fortuite d'un chevalier dans un temple à Procyon, nous avons eu un flash pour l'un l'autre.
Cela fait 3 mois et demie que nous vivons ensemble d'un amour fort. Je suis rentrée dans sa guilde, chez les CryHavoc.
Hélas, récemment, le chef de cette guilde, mon futur beau-père, s'étant comporté de manière cavalière à l'encontre de certaines personnes des Fallens Angels que j'appréciais plus que tout, je suis partie de chez eux pour venir rejoindre lesdites victimes des insultes proférées.

Depuis, je suis heureuse de mon choix, car l'amitié qui se génère dans cette guilde à mon égard est profonde et sincère.

Et enfin, pour conclure ce chapitre de ma vie antérieure à ce moment où je vous raconte tout ça, mon fiancé m'a demandé ma main et, par conséquent, vais bientôt me marier pour le meilleur et pour le pire... mon fiancé et bientôt "mari" est le Chevalier Arwann Duc d'Armor (lu comme suit :
ArwannDucDarmor).

Mais voilà, le temps a passé, les gens que j'aimais, que je vouais une certaine admiration et une certaine envie de leur ressembler, représentant l'autorité suprême des FallenAngels ont décidé de partir pour d'autres mondes, d'autres aventures, d'autres luttes à venir... et par la force des choses, c'était un moteur qui a lâché ses dernières pulsions. Malgré la présence de Dame Kalya, que j'apprécie plus que tout, la guilde s'est vue flétrir comme une rose que l'on laisse sans eau. Cette même Dame Kalya m'a alors proposé de la rejoindre chez les Equinoxe où un avenir certain m'attendait, où j'allais refaire la rencontre à nouveau de vieilles connaissances telles que les Dames Canias, Syaa, EthnA, Yrradiane et j'en passe. Je fus, certes heureuses de faire ce chemin nouveau avec ma grande soeur, Khamasuttrah et Dame Kalya en l'occurence. J'ai retrouvé un toit et du plaisir... Merci à vous, ami Equinoxiens de m'avoir acceuillies les bras ouverts et le sourire sincère à vos visages resplendissants.

Je vous remercie pour votre atttention.
Merci de m'avoir pris en votre guilde, j'en suis très fière.

P.S. : J'ai 4 animaux de compagnie - Mon jeune Dragon, "Japet" qui m'aide durant les combats (lvl 36), mon cheval sellé "Théthys" qui me porte là où je me dois d'aller (lvl 31), mon jaguar "Hypérion" qui griffe l'ennemi rageusement, il est mignon ^^ (lvl 30 Evo1) et ma chauve-souris "Phoebé" qui je l'espère, me donnera entière satisfaction (lvl 36 Evo1). Presque un zoo rendeer

SATURNYA d'ALLANDE

_________________
J'ai tout d'une grande... la férocité avec !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tonystan
Berserker fou
Berserker fou


Messages : 260
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 29
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Saturnya, qui est contente de son choix !   Mer 6 Avr - 17:25

+1 pour ma part

les fallens sont nos amis, donc pourquoi je dirais non? ^^

ps: tres beau RP, quand je regarde le mien, j'ai envie de pleurer tellemement il es nul ^^.

a bientot

_________________
chevalier aux services de la famille EQUINOXE.

Ma famille pourras toujours compter sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sws64
Calberos
Calberos


Messages : 481
Date d'inscription : 05/12/2009
Age : 25
Localisation : 64

MessageSujet: Re: Saturnya, qui est contente de son choix !   Mer 6 Avr - 20:01

joli joli ..que dire

...a part coucou



Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste
Berserker fou
Berserker fou


Messages : 358
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 45
Localisation : Charleville Mézières 08000

MessageSujet: Re: Saturnya, qui est contente de son choix !   Mer 6 Avr - 20:06

bonjour *pleure*, *se console et la caline* puis *envoie un baiser*

je dit bien sur comme c'est joli : coucou

et bien sur : plus un


Cordialement

_________________
la gentille sorcière à la retraite
et minuit forgeron à la retraite pour de bon et c'est définitif sauf exeption
et minuit1971 forgeron de la guilde et druide aussi à votre service

il n'y a pas de paix il y a la passion

http://www.youtube.com/watch?v=6Om4EIUWrYQ&feature=mfu_in_order&list=UL

http://www.speedtest.net/result/1227902941.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Michel.Schriefer@wanadoo.fr
Emawayish
Calberos
Calberos


Messages : 501
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Saturnya, qui est contente de son choix !   Jeu 7 Avr - 5:35

Je prendrai le temps de lire le RP mais ça ne change rien a mon avis :+1 bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genji
Officier de Guilde
Maître de classe
Officier de GuildeMaître de classe


Messages : 1338
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 28
Localisation : 51

MessageSujet: Re: Saturnya, qui est contente de son choix !   Jeu 7 Avr - 9:57

Magnifique ! plus un

_________________
Mérak c'est au Bouthan ! Véridique !

Tsouki, Tau Céti ! (Ethna)
Pilote de chasse (Cellen)
Brut de décoffrage (Rock)
Dindon infernal (Kally)
Vidange la tombe (Un Templar dont le nom m'a échappé)
Tueuse folle de harpies (Ptah)

Je suis là ! : http://equinoxelol.forumactif.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saturnya, qui est contente de son choix !   Aujourd'hui à 0:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Saturnya, qui est contente de son choix !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choix de couleur d'armée
» Le Choix des Armes pour un débutant......
» Choix des armes Battle : Les Cavaliers de Naggarond
» [Sets] 2009 wave 2 : Choix difficile
» Choix du type de filtre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equinoxe - Last Chaos - Guilde LVL 26 :: Recrutements :: Postulez ici !-
Sauter vers: